La légende SOLEX arrive chez E-GRIM Store Montpellier

 

Il était une fois… SOLEX

Quand on débute par cette phrase, on s’attend à remonter dans le passé pour croiser un prince charmant, une princesse, un cheval blanc... Avec forcément une fin heureuse !

Alors pourquoi commencer par « il était une fois » pour vous parler d’une histoire qui est, plus que jamais, vivante et dans son époque ?

Peut-être parce que l’histoire de Solex ressemble à un conte. Vous y rencontrerez une petite reine, une monture révolutionnaire et, pas un, mais plusieurs héros. Et la magie dans tout ça ?

Il se pourrait bien qu’elle fasse quelques apparitions. Sous les traits d’une idée géniale, d’un soupçon de chance, d’une pensée avant-gardiste.

Quant à savoir comment se termine cette histoire… Ce n’est pas pour aujourd’hui ! Car, vous allez voir, Solex est plus que jamais dans l’air du temps !

 

Les débuts de SOLEX dans les années 1940...

Au début des années 1900, Maurice Goudard et Marcel Mennesson sont de futurs ingénieurs passionnés de mécanique. Ils pressentent que l’automobile est un secteur qui va exploser et la révolution se mettra en marche dans les années 1940 avec un premier prototype qui annonce une vitesse de 35km/h ! L’idée novatrice est celle-ci : allier la transmission à galet à un cadre solide, pour créer un cyclomoteur complet. Le premier du genre ! Il sera produit en pré-séries en 1942.

  

 

Le SOLEX, vedette des sixties !

Les Yéyés et leur vent de légèreté feront du Solex un objet culte et plus encore, le complice d’un état d’esprit. Pour se rendre au bureau, à la Sorbonne ou même à la plage, rien de mieux qu’un Solex ! Au milieu des années 60, on vend jusqu’à 1500 Solex par jour !

Tout comme la société, il évolue, dans le respect de son design fonctionnaliste. Dès 1960, l’embrayage automatique équipe le modèle 1700. Le S3800, le modèle le plus connu, sort dès 1966. Son moteur a plus de couple et une nouvelle démultiplication, même si la vitesse reste bridée à 30km/h ! Vive les côtes !

Moteur… Action !

Pratique pour se faufiler, économe dans sa consommation, le Vélosolex séduit les jeunes, les travailleurs mais aussi les plus grandes stars de l’époque. À la ville comme à l’écran, Brigitte Bardot est une ambassadrice de choix pour Solex ! Une bicyclette qui ne se contente pas de jouer les seconds rôles. Mise à l’honneur dans les films de Jacques Tati, se fondant en toute logique aux côtés de Gabin ou Belmondo, Solex est un acteur à part entière, y compris sur les pellicules super 8 de tous les Français.

          

 

Aujourd'hui, un nouveau chapitre avec les vélos électriques SOLEX

Aujourd’hui détenue par le Groupe Easybike, la marque Solex continue de faire rêver les anciennes et les nouvelles générations.

Ceux pour qui Solex rimait avec un doux parfum d’enfance retrouveront le plaisir de rouler à moindre effort tandis que les plus jeunes conjugueront cette mobilité nouvelle à leur rythme citadin.

Et pour que l’histoire continue de plus belle, les innovations ne cessent de faciliter notre quotidien à tous.

Tout dernier-né de la famille Solex, le Solex Intemporel allie avec finesse authenticité, raffinement et modernité. Inspirée de l’iconique Solex de 1946 et de son cadre tout en rondeur, cette série reflète l’excellence et l’art de vivre à la française.

Conçue et assemblée en France, cette nouvelle gamme de vélo électrique rassemble toutes les générations de passionnés.

Vélo électrique SOLEX chez E-GRIM STORE