VTT électrique : Qu’est-ce que c’est ?

Chez E-GRIM, vous pourrez trouver des VTT électrique pour tous les goûts ! Retrouvez les meilleurs VTT électriques des marques Rocky Mountain, Haibike ou encore Moustache Bikes pour trouver pédales à vos pieds.

Rocky Mountain : Instinct Powerplay A50

vtt électrique rocky mountain powerplay instinct bc alu 50 violet 2021

5999 €

Haibike : Hardseven 6

haibike vélo électrique hardseven 6 gris

2999 €

Moustache Bikes : Samedi 29 Trail 11

Vélo électrique moustache bikes

8199 €

Qu’est-ce qu’un VTT électrique ?

Un VTT électrique n’est rien d’autre qu’un vélo tout terrain avec une batterie et un moteur électrique. Pour l’utiliser, il faut pédaler comme un vélo traditionnel jusqu’à ce qu’il se déclenche automatiquement lorsque son moteur reçoit le signal d’un capteur. Le moteur fournit alors la puissance nécessaire pour faire avancer le vélo.

Il est important de ne pas confondre VTT classique et VTTAE. Bien qu’ils offrent tous les deux des fonctionnalités et une meilleure convivialité pour naviguer sur tous les terrains, leurs composants sont encore assez différents. Pour le VTT électrique en question, il comporte trois composants principaux qui diffèrent des autres modèles de vélo, à savoir la batterie, le moteur et le panneau de commande.

Vous pourrez retrouvez

La batterie

VTT électrique batterie Bosch

Quand on parle de batteries VAE, on pense immédiatement aux batteries NiMH et au plomb. Avec un VTT électrique, il faut oublier les deux batteries et privilégier les batteries lithium-ion. Cette source d’énergie est moins dramatique et moins lourde que les deux premières batteries de VAE. Il offre également une autonomie très généreuse grâce à son effet mémoire. (ce qui signifie qu’il peut être chargé sans être totalement faible). Mais l’inconvénient de cette batterie c’est son prix qui est très cher par rapport aux autres.

Vous pouvez aussi faire des simulations d’autonomie de batterie pour avoir une idée des capacités de celle-ci en fonction de votre utilisation. “Simulateur Bosch”

Le moteur

Haibike VTT électrique

Le moteur est le second composant du VTT électrique mais aussi le plus important du système électrique. Etant très important dans le bon fonctionnement du VTTAE mais aussi pour la sécurité du cycliste, il est soumis à des règles très sévères et doit impérativement respecter une puissance de 250 W.

Pour l’activer, le système est basée sur le pédalage effectué par le cycliste. Une fois que le système reçois l’énergie du pédalage du cycliste, l’assistance électrique démarre. Sa vitesse ne doit pas dépasser 25 km/h.

Où est ce moteur ? Généralement, il trouve sa place au niveau du pédalier, pas au niveau du moyeu du vélo. Cette position non seulement répartit bien le poids global de l’appareil, mais améliore également les performances du pilote. En principe, le moteur tourne directement sur le pédalier et non sur les roues.

Vous pourrez retrouvez notre article sur le test du VTTAE Altitude Powerplay de Rocky Mountain et pour avoir plus de détails sur les différentes motorisation des VTT électriques c’est ici !

Le panneau de commande

Troisième composant principal d’un VTT électrique : le panneau de commande, qui est généralement installé à hauteur du guidon. Cet élément est composé de plusieurs boutons de commande qui permettent d’utiliser toute la capacité accordée par le vélo.

Il existe maintenant plusieurs versions du panneau de contrôle. Les plus couramment utilisés sont les vélos équipés d’un écran LCD sur lequel le cycliste peut opérer et sélectionner différentes options pour le vélo : vitesse, batterie, distance, etc. Aujourd’hui, nous pouvons aussi retrouvé des panneaux de commande sans écran qui proposent seulement l’évaluation du niveau de la batterie avec une option de contrôle des autres statistiques sur une application mobile ou via GPS Garmin.

VTT électrique Rocky mountain
Ecran de commande VTT électrique

VTT électrique pour les novices ?

Les athlètes ne sont pas les seuls à utiliser le VTTAE. Le dispositif s’adresse à un public très large, notamment les cyclistes, les cyclistes débutants et les personnes en mauvaise condition physique. Grâce à ce type de vélo, toutes ces silhouettes ont le potentiel de parcourir toutes les pistes, y compris celles en forêt et celles au centre des montagnes.

Peu importe votre niveau ou votre condition physique, vous pourriez prendre en main le guidon d’un VTT électrique facilement. Les VTTAE viendront vous aider à monter les pentes les plus difficiles, à traversé les terrains les rocheux et à prolonger votre souffle et votre endurance au maximum et donc vos balades.

Quelles sont les pratiques du VTTAE ?

Plus vous serez accro au VTT électrique, plus vous serez intéressé par les différents exercices que vous pourrez faire avec. Downhill, Crosscountry et All Mountain sont des disciplines courantes qui nécessitent l’usage d’un VTTAE.

Pour les descentes, il vous faudra un VTTAE de type “Downhill”. Ce modèle est conçu pour dévaler les routes de montagne. Il a un amortisseur et une fourche spécifiques pour des sauts et des descentes faciles sur des pentes raides.

Après le VTTAE Downhill, il y a le VTTAE Crosscountry appelé X-Country. Ce modèle de vélo est mieux adapté à tous les terrains. Facile à pédaler et très sablonneux, parfait pour les rotations complètes et les longues sorties.
Enfin, il y a le modèle All Mountain. Il est d’une polyvalence inégalée car il vous permet de descendre des pentes de montagne et de faire face à des montées abruptes.

Le VTT électrique sur le terrain

Les VTT électriques sont synonymes de plaisir et de sensations intenses. Quel que soit le niveau d’assistance choisi par le pilote, l’agilité du moteur se ressent dès le premier coup de pédale. Plus le cycliste pédale, plus le vélo sera puissant.

Le VTTAE est très efficace dans les virages, il peut aller jusqu’à apposer un angle. Dans ce cas, le cycliste doit contrôler correctement son vélo et éviter les petits obstacles tels que les pierres et les racines des arbres pour se protéger.

Lors de la descente, le poids du vélo se fait sentir à moins que le cycliste n’appuie instinctivement sur les freins. Ce freinage garantit une descente régulière et ludique. Pour plus de sensations, le freinage sera probablement combiné avec Eco Mode Assist. Ensuite, on peut s’attendre à une récupération plus rapide et plus pratique, en particulier sur un sol droit ou plat.

VTT électrique ou VTT SpeedBike ?

Il existe aujourd’hui 2 sortes de VTT électrique, les VTT à assistance électrique basique et les vélos SpeedBikes.

Le VTTAE est le plus courant. Il s’agit d’un vélo avec un moteur d’une puissance maximale de 250 watts, qui peut fournir jusqu’à 25 km/h d’assistance, qui n’est efficace que lorsque vous pédalez vous-même. C’est aussi un vélo qui peut être subventionné jusqu’à 1 150€ grâce aux différentes aides mises en place. (Simulation des aides)

Les SpeedBikes sont moins courants. Proposant une assistance jusqu’à 45 km/h, son usage est fortement encadré car en l’état actuel de la législation il doit être immatriculé et disposer d’une carte grise et d’une plaque d’immatriculation. Il doit également être assuré, utilisé avec des casques de moto et des gants, ne doit pas circuler sur les pistes cyclables et avoir la licence AM.

En résumé, le Speed​​Bike est en fait une version speed du VAE classique. En effet, il n’est plus limité à une vitesse de pointe de 25 km/h, mais peut atteindre 45 km/h et s’arrêter lorsqu’il dépasse cette vitesse ou arrête de pédaler (tout comme un vae classique). La puissance du moteur électrique est comprise entre 350 et 500 W, tandis que la puissance du vélo électrique est de 250 W. Ce type de VAE a l’avantage d’être presque aussi rapide qu’un scooter (45 km/h contre 50 km/h en 50 cc), tout en étant plus léger et plus facile à transporter. Comme le Lundi 27 FS Speed de la marque Moustache Bikes.

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux pour ne rien rater !

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.