Tout savoir sur les vélos électriques à moteur central

Pour comprendre comment marche les vélos électriques à moteur central, il faut tout d’abord savoir ce que c’est qu’un vélo électrique (VAE) comment ça marche ?

Un vélo électrique dit aussi (VAE), est le mix entre un vélo classique et un scooter. Autrement dit c’est un vélo classique avec en plus un moteur et des fonctionnalités qui vous permettent d’être assisté au pédalage mais aussi à la conduite. Comme sur les vélos classiques, on retrouve les différentes catégories comme les VTT électrique, vélo de ville électrique ou encore les vélos tout chemin électrique avec différentes finitions, mais l’élément le plus important d’un VAE c’est la motorisation. On peut retrouver des vélos électriques à moteur central mais aussi des vélos électriques à moteur sur roue (VAE moteur central, pédalier ou roue).

Vélo électrique : Comment fonctionne son moteur ?

Tous les moteurs ont la même fonction. Ils créent et fournissent l’assistance dont les vélos électriques ont besoin pour aller de l’avant. Ils diffèrent par leur mécanique et leur mode de fonctionnement, ainsi que par la puissance qu’ils fournissent et la façon dont l’électronique gère tous les paramètres. Quels sont les meilleurs vélos électriques, à moteur central ou à roue avant ?

Selon la forme qu’ils prennent – que ce soit dans le pédalier ou dans le moyeu – les moteurs ne sont pas construits exactement de la même manière. Cependant, certains des éléments impliqués dans la compensation auxiliaire sont similaires, même si leur forme varie selon la conception du moteur.

Le moteur est d’abord constitué de composants électroniques. Celui-ci contient “l’intelligence” du vélo, le programme prendra en compte les données envoyées par différents capteurs placés sur le vélo :

  • Capteur de vitesse
  • Capteur de couple
  • Capteur de cadence
  • Écran de contrôle/télécommande

L’autre partie du moteur est constituée d’éléments mécaniques qui permettent de retranscrire l’assistance.

Il faut aussi savoir que ce n’est pas parce que le vélo électrique dispose d’un moteur qu’il faut l’assimiler à une moto, mais aussi en fonction des différentes motorisations et fonctionnalités il peut avoir différentes utilisations et donc différentes pratiques.

La puissance moyenne d’un VAE varie de 250 à 350 W. Parfois, elle peut dépasser 350 W, surtout lorsque la vitesse est à son maximum. Les notions de vitesse et de puissance sont étroitement liées.

En effet, un moteur d’une puissance de 250 W (en catégorie VAE) est limité à une vitesse de pointe de 25 km/h. Ceux produisant 350 W (considérés comme des cyclomoteurs ou encore Speedbike) peuvent atteindre une vitesse maximale de 45 km/h. Ces modèles là ne sont plus compter dans la catégorie des vélos électriques, et doivent être assurés et immatriculés. Le conducteur doit aussi remplir certaines conditions que vous pouvez retrouvez sur notre article concernant les Speedbike.

Vous connaissez maintenant la différence entre un vélo classique et un vélo électrique, ces fonctionnalités, sa vitesse et le fonctionnement de son moteur.

Comment fonctionne un moteur central ?

Dans le cas d’un vélo électrique à moteur central, la couronne sur laquelle est positionnée la chaîne est entrainée par un axe central, actionné par des impulsions électriques issues du calcul des données recueillies par le moteur :

  • La vitesse de rotation du pédalier
  • La vitesse du vélo
  • La force développée par le cycliste
  • Le mode d’assistance sélectionné par le cycliste sur l’écran de contrôle

VAE moteur central, roue avant ou arrière ?

Tous les vélos électriques disposent d’un moteur qui leur permet d’activer l’assistance électrique et ainsi facilitée le pédalage jusqu’à 25Km/h. Il existe aujourd’hui plusieurs moteurs, de différentes marques mais aussi avec différentes fonctions, emplacements et performances.

On peut retrouver un vélo électrique à moteur central, à roue avant ou encore à roue arrière. Son emplacement est l’un des facteurs les plus importants pour la fluidité et la facilité de manipulation du vélo.

Vélo électrique à moteur central

Vélos électriques à moteur central moustache bikes. Vélo électrique moteur central bosch

Il existe plusieurs marques de vélos électriques mais aussi plusieurs marques de motorisation de vélos électriques avec moteur central, parmi eux on retrouve les 2 meilleurs marques de moteur central Bosch et Shimano.
Le moteur central Bosch compte parmi les plus connus aujourd’hui mais aussi parmi les plus utilisés sur le marché par les meilleures marques comme moustache bikes.

Si le moteur de votre vélo est placé sur l’axe du pédalier, cela veut dire qu’il actionne les pédales, c’est donc un moteur central. Il y a une différence importante entre la propulsion des roues avant (le moteur est intégré dans la roue avant) ou de la roue arrière (le moteur est intégré dans la roue arrière).

L’assistance électrique est naturelle et confortable. Cependant, il convient de noter que les vélos électriques équipés de moteur central sont généralement plus chers. Le moteur central est équipé d’un capteur de rotation et d’un capteur de puissance. Ces capteurs vous aident au mieux lorsque vous roulez en fonction de votre vitesse et de la pression que vous exercez sur les pédales. Le centre de gravité est au milieu car le moteur est en bas et au milieu du vélo. Cela vous donne un réel sentiment de stabilité pendant la conduite. Conduire un vélo électrique à moteur central vous donnera la sensation de rouler sur un vélo classique.

Les vélos électriques moteur central sont les plus fiables, car le moteur est situé au centre du vélo. Cela rend le vélo plus équilibré et plus facile à contrôler. Le moteur est également moins susceptible de surchauffer, ce qui le rend plus fiable à long terme. Par exemple il est conseillé d’opter pour un VTT électrique moteur central plutôt qu’un moteur à roue, contrairement aux vélos de ville électriques qui eux sont moins chers et aussi bien en matière de qualité avec moteur à roue que moteur central.

Vélo électrique à moteur roue avant

vélo électrique solex à roue avant

Lorsqu’un vélo électrique a un moteur intégré dans sa roue avant, on peut dire que le vélo est tiré vers l’avant. Comme le moteur alourdit la roue avant, ce vélo est moins maniable que les vélos à moteur central ou intégrés à la roue arrière. Les vélos électriques avec moteur intégré dans la roue avant sont équipés d’un capteur de rotation. De nombreux modèles sont équipés de capteurs de rotation et de capteurs de puissance. Si vous optez pour un moteur intégré à la roue avant, nous vous conseillons d’opter pour une batterie placée sous le porte-bagages pour assurer le contrepoids. Votre vélo sera plus équilibré avec une meilleure répartition du poids.

Les vélos électriques à moteur central sont-ils fiables ?

La fiabilité des moteurs central s’est grandement améliorée au fil des années, tout comme l’ensemble des composants des vélos électriques.

Le prix moyen d’un vélo électrique ne cesse d’augmenté au fil des ans, mais c’est au bénéfice pour la fiabilité. Ce qui reste tout de même très relatives par rapport à la fourchette de prix de sa gamme.

Le moteur central est le système le plus avancé à ce jour. Ils sont produits par de grands groupes industriels qui ont acquis au fil des années des technologies utiles à la réalisation de systèmes motorisés :

  • Batteries des cellules
  • Electroniques
  • Capteurs
  • Programmation
  • Faisceaux
  • Roulements

Pour des entreprises telles que Panasonic ou Bosch Ebike, la conception d’un moteur à assistance électrique est très simple pour eux, ils ont juste adaptés leur technologies bien connus et déjà existante dans d’autres domaines pour les besoins du vélo.

La plupart des moteurs électriques central ou à pédales sont conçus et fabriqués en Europe.

Vous envisagez l’achat d’un vélo électrique ?

Voici les avantages et inconvénients de chaque moteur :

Moteur de roue avant :

+ Bon rapport qualité-prix, le moteur est bien intégré et ne gêne pas, basse entrée possible.

– Direction plus lourde, Roue avant plus lourde et donc difficile à soulever, assistance moins naturelle.

Moteur central :

+ Facile à tenir en équilibre, plus stable grâce au centre de gravité bas, assistance électrique naturelle, démarrage facile, possibilité de le combiner avec tout type d’accélération, reste stable même avec du poids en plus, ne fait pas de bruit et chaîne en acier très résistante.

Un peu plus cher que les autres motorisations et pas d’entré de gamme moins cher.

Moteur de roue arrière :

+ Conduite naturelle, propulsion dans le dos, effet de conduite comme sur un vélo classique, adaptable à tout type de terrain et gagne facilement en vitesse.

En cas de crevaison changement de pneu difficile, l’arrière du vélo est plus lourd, impossible d’intégrées un moyeu à vitesses ou encore un garde-chaîne fermé.

Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux pour ne rien rater !

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.